logo

Masterclass

Le maquillage pour l’industrie cinématographique

 Rencontre d’une chef maquilleuse 

Durée : 1 jour

Aujourd’hui la haute définition remplace la pellicule, aussi, la transparence visuelle du maquillage est de plus en plus cruciale. Le maquillage doit aboutir à une scénographie invisible qui pourtant est modelée par une recherche dont elle garde les traces. Au long de ces dernières années,  j’ai rencontré dans les écoles préparatoires, de futurs professionnels de l’industrie cinématographiques non conscients du rôle d’un maquilleur. Ce n’est qu’après lecture d’un scénario et lors de la réalisation qu’une réflexion se fait sur le maquillage. De ce fait, elle est trop souvent non aboutie et peu crédible par méconnaissance du possible.
Aussi, je ne parlerai pas de fards ni de rimmels, juste éveiller, raconter, montrer, expliquer, provoquer, .. une prise de conscience face à une discipline incontournable de l’univers cinématographique au service de l’interprétation et de la réalisation. Dès lors, je ferais la démonstration en créant une enveloppe corporelle scénique, impliquant plusieurs aspects techniques du maquillage dont les effets spéciaux.

 

PROGRAMME

– Le rôle du maquilleur
d’après la lecture d’un scénario
• L’univers cinématographique
• L’époque
• La chronologie
• Les personnages (le statut social et ses codes)

Adaptation du maquillage en rapport
• Aux interprètes et à leurs personnages,
• Au décor, aux costumes et aux coiffures,
• A la scénographie et  la lumière (Les teintes)

– La préparation d’un tournage
• Dépouillement du scénario
• Rencontre avec le réalisateur et son premier assistant
• Le plan de travail
• Les essais maquillages / Lumières / Caméra  (collaboration entre le maquilleur et le chef opérateur)
• Rencontre avec les comédiens
• Les produits et le budget Maquillage / prothèses / Postiches

– Le tournage
• Convocation des comédiens ( feuille de service)
• La place du maquilleur sur un plateau
• Les raccords et la continuité
• Les renforts (la figuration)

– Les Effets spéciaux sans prothèses

 Prise de connaissance des produits sfx
 Réalisation d’une plaie ouverte et quelques effets  (démonstration par Stéphanie Orillard)

• Les blessures, hématomes, infection, … ( bruise gel, pus, chaire )
• Le choix des différents sangs
• Les cicatrices récentes et anciennes ( modelage en direct du silicone )
• Les dents abîmées ( maquillage à l’alcool )
• La fièvre 
• La couperose 

 

Contact :  Stéphanie Orillard
orillardstephanie@gmail.com

Tél. : 06 11 71 90 82